Le village Hopineo : sociocratie et gouvernance partagée

Nous avons défini un mode de gouvernance qui permet de :

> Bénéficier pleinement de toutes les énergies qui souhaitent se joindre au projet.

> Instaurer un lieu de parole qui fédère les talents.

> Créer les conditions d’une intelligence collective.

Le collectif Hopineo expérimente la gouvernance partagée depuis sa création en 2014, et de façon plus structurée depuis 2016.
Nous nous inspirons pour cela des principes de la sociocratie et de l’holacratie dans notre fonctionnement interne.

Sociocratie

Après l’autocratie (pouvoir concentré dans les mains d’une minorité) et la démocratie (pouvoir concentré dans les mains d’une majorité), la sociocratie, qui exige le consensus – ou consentement – de tous les membres de la structure concernée, est apparue plus récemment et fait son chemin dans divers types d’organisation. C’est cette voie que nous avons choisie pour organiser le travail et surtout les prises de décisions au sein du collectif.

+ d’info sur sociocratie.net

Holacratie

Système d’organisation horizontal de la gouvernance fondé sur la mise en œuvre formalisée de l’intelligence collective, l’holacratie peut se comparer aux cellules d’un organisme qui sont à la fois autonomes et dépendantes de l’organisme qu’elles contribuent à construire et faire vivre.
Sur la base de son engagement authentique pour notre projet commun dans le cadre des règles du jeu fixées ensemble, chaque personne, chaque groupe (ou cercle) détient le même pouvoir pour contribuer selon ses propres compétences.

Une organisation résiliente

Le village Hopineo, c’est cinq maisons (commissions) où se répartissent les membres actifs de l’équipe.

Qu’est-ce qu’une maison ?

Les différents pôles nécessaires au bon fonctionnement d’Hopineo sont représentés par des « maisons thématiques ».

  • A chaque élément de la structure fonctionnelle correspond une maison.
  • Chaque maison est responsable de définir ses objectifs, de les mettre en œuvre, de mesurer la qualité du résultat, et d’éventuellement développer les ajustements.

Qui sont les habitants des maisons ?

  • Chaque membre de l’organisation occupe au moins une maison.
  • Chaque nouvel entrant doit donc choisir d’habiter une ou plusieurs maisons du village.
  • Toutes les maisons peuvent à tout moment accueillir des invités notamment en cas de blocage ou de besoin de regard extérieur.

La coordination entre maisons ?

La coordination entre les maisons est effectuée par la Maison Coordination, constituée d’au moins un habitant de chaque autre maison.

gouvernance partagée sociocratie halocratie hopineo

Le Who’s who du village Hopineo ?

Du coup, dans le village, il y a les habitants, les gens de passage, ceux qui reviennent… Et ça donne ça :

organisation collégiale hopineo sociocratie
Menu
felis dictum id consequat. venenatis neque. mattis Praesent commodo