Hopineo Green Trek rando écolo

Youpineo : premier week-end Hopineo

Pour un collectif international, organiser un week-end de rassemblement en un même lieu géographique n’est pas chose aisée. Pour ce premier essai, une poignée de HopAmbassadors et membres de l’équipe se sont réunis dans le premier HopLab de La Borderie, en Vendée, France.

Ateliers, chantiers participatifs, Disco Soupe, invités de marque… le week-end fut riche en émulation, et en émotion ! C’est parti !

Tous à la Borderie !

La Borderie est l’un des premiers HopHosts du réseau en France. Situé en Vendée, c’est là que Justine et Mahery appuient depuis quelques mois Catherine et Jean-Yves dans la création d’un Oasis et du premier HopLab. Mini-ferme pédagogique, éco-rénovation, bonnes pratiques diverses et variées, accueil chaleureux d’une rare gentillesse et intensité, rien ne manque ici pour accueillir des HopTripers.

C’est donc là que Louis, Nassim et Antoine sont arrivés vendredi soir pour rejoindre les quatre Bordiers (habitants de la Borderie) et entamer deux jours de partage, de joie et de bonne humeur. Après les chaleureuses retrouvailles, rappel des objectifs : passer du bon temps et prendre du recul sur le collectif pour amorcer une nouvelle phase importante de son évolution.

Un cadre serein pour poser les bases

Les sept participants du week-end ont tous participé à la construction de ce premier HopUp. Louis a notamment adapté quelques méthodes de l’Université du Nous pour poser les bases d’un cadre propice au bien-être de tous pendant ces deux jours.

Après le difficile réveil des uns et la traditionnelle visite de l’Oasis, animée par Catherine et Jean-Yves, nous voilà donc rassemblés autour de la table pour définir ensemble ces fameuses bases.

Chacun donne un mot pour fixer le cadre pratique du week-end : bienveillance, respect, oser, joie de vivre, partage, concision, lâcher prise. Plus qu’un cadre pratique, voici donc le cadre de sécurité au sein duquel nous nous sommes épanouis pendant deux jours.

Notre « modjo », défini collectivement : « YOUPINEO » !! Un terme qui viendra ponctuer les activités du week-end, soulignant la joie et la satisfaction de vivre ces moments ensemble. Que du bon !

Activités champêtres, constructions, bol d’air et Disco Soupe !

Nous avions convenu de participer au cours du week-end à divers chantiers extérieurs permettant de contribuer au développement du HopLab. C’est ainsi qu’une équipe a poursuivi le travail entamé par les Bordiers pour construire le nouvel abri de Charly, l’âne de la Borderie, pendant qu’une autre s’affairait à construire une butte pour cultiver une partie du potager en permaculture.

Cette dépense d’énergie saine a précédé à un atelier « inspiration », où chacun a partagé avec le groupe sa propre évolution au regard de la transition ÉcoLogique. Nos invités du soir Mélanie et Joël se sont également prêtés à l’exercice avant de concocter avec nous le repas du soir : la Disco Soupe !

Le principe est simple : à partir des invendus de fruits et légumes des magasins et maraichers du coin, préparer (en musique !) salades, compotes, soupes et autres crumbles pour sensibiliser au gaspillage alimentaire dans une ambiance festive. Et bien grâce à Philippe Sérier, maraicher de la commune, et le BioCoop de Challans, tout y était ! Soirée réussie sous l’impulsion de Louis, par ailleurs bénévole de l’association Disco Soupe, et rejoins par Catherine, proche de la Borderie.

Le lendemain matin, après avoir nourri les animaux, la petite bande de 7 est partie à la découverte des environs pour une ballade sur le mode Green Trek (bonne pratique que vous retrouverez sur Hopineo) avant de se remettre au travail…

Hopineo Green Trek rando écolo

Prise de recul sur le collectif

Si beaucoup d’entre nous ont déjà pu recueillir le ressenti des HopHosts lors de nos HopTrips, les ateliers du week-end ont été l’occasion de connaître de façon plus formelle le sentiment de Catherine et Jean-Yves, propriétaires de La Borderie, sur les sujets qui ont retenu notre attention : d’une part la future boutique en ligne (sur laquelle travaillent en ce moment Antoine et les étudiants du M2 de l’université d’Avignon), et d’autre part comment mieux fédérer le collectif et ses énergies pour continuer d’accroître notre impact sur le tourisme.

Nous avons ainsi pu confirmer tout l’intérêt des HopTrips pour avoir un impact auprès des structures du réseau. En effet, comme constaté depuis le début, ces dernières n’ont ni le reflexe ni le temps pour se servir de la plateforme et de toutes les bonnes pratiques référencées. Si l’on souhaite être plus présents auprès des membres professionnels du réseau, il nous faut donc mieux communiquer (newsletters régulières pour leur apporter l’expertise directement dans leur boite mail).

Aussi, la mise en place de la boutique en ligne a été confirmée comme étant un bon outil pour leur apporter une visibilité additionnelle cohérente avec leurs valeurs. Enfin, charge à nous de mettre en place de nouveaux outils qui permettront aux HopHosts d’afficher clairement leur lien avec le collectif (entre autres : bannières, macarons… pour leur site et leurs réseaux sociaux, sticker ou autre objet à mettre au sein de leur structure pour pouvoir engager la conversation avec leurs clients).

Seulement voilà, pour pouvoir faire tout cela, nous manquons de ressources humaines et financières. Si la boutique devrait apporter les secondes, reste à trouver des solutions pour les premières.

Depuis trois ans, plus d’une centaine de personnes ont contribué au développement d’Hopineo. Depuis six mois, l’équipe a mis en place de nouveaux outils collaboratifs pour mieux organiser la communication interne, le travail collectif et la gouvernance partagée. Néanmoins, il semble exister des freins à l’implication pérenne des nombreux bénévoles. Le principal frein que nous avons identifié ce week-end est la structure juridique actuelle, encore dépendante d’une partie des fondateurs, Justine et Mahery. En effet, il s’agit d’une structure dite commerciale qui, si elle a permis les investissements nécessaires à la mise en route du collectif (16 000 euros détaillés ici), semble nuire aujourd’hui à l’appropriation de l’organisation par chacun qui souhaite s’investir.

Nous avons donc décidé d’accélérer la création d’une association indépendante, collégiale, qui verra se constituer à sa tête un conseil d’administration chargé d’animer l’équipe de bénévoles.

Prochaines étapes : appel à candidatures pour intégrer le futur conseil d’administration, puis constitution de l’association.

L’une des premières décisions à prendre par l’association nouvellement constituée sera de remettre en question le principe de « 100% bénévole » pour éventuellement salarier quelqu’un qui s’occuperait de la boutique en ligne. A suivre…

Ce qui est sûr, c’est que ce week-end aura fait un bien fou aux participants et, j’en suis sûr, à l’avenir du collectif !

Si l’organisation du collectif, internationale, est par nature dématérialisée, le besoin et l’envie de se retrouver « en vrai » plus régulièrement sont bien présents, et probablement bien nécessaires. Vivement les prochaines rencontres !! :-)

Si vous souhaitez faire partie du futur conseil d’administration Hopineo, faites-le savoir en écrivant à :

  • Florie pour l’Amérique Latine et les hispanophones
  • Mahery pour l’Europe, l’Afrique et l’Asie (francophones et anglophones).
  • Justine pour l’Amérique du Nord et l’Océanie (francophones et anglophones).

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.