Hopineo et l’université d’Avignon, partenariat durable

Dans le cadre de son partenariat avec l’Université d’Avignon et des pays de Vaucluse, Hopineo s’est vu sollicité en septembre dernier pour fournir des études de cas aux étudiants de la Licence Professionnelle Tourisme et Economie Solidaire et du Master Management du projet touristique et E-tourisme.

C’est l’implacable logique de l’intégration d’étudiants et de programmes de formation dédiés au tourisme responsable directement dans la réalité de notre collectif qui nous a conduit à accepter cette sollicitation. En effet, notre vocation est notamment de promouvoir les différentes techniques et solutions du tourisme durable. Être aux côtés des étudiants motivés et concernés, et leur permettre de s’impliquer auprès du collectif dans la réalisation de ses missions nous semble particulièrement pertinent. Dans le même temps, le recul et la fraicheur de leur regard sur nos réalisations est d’une richesse inestimable pour nous !

Après plusieurs mois de travail suivi de près par les membres d’Hopineo, les deux groupes d’étudiants ont conclu leur mission avec succès tant au niveau académique que pour le collectif qui s’est vu remettre deux dossiers complets avec préconisations à l’appui.

Un cahier des charges bien rempli !

Ce sont donc deux groupes d’étudiants qui ont relevé le défi que nous leur avions lancé !

Le premier, formé par Aurélie, Manon, Myo et Baptiste, étudiants en troisième année de licence, s’est attaqué aux HopSolutions avec pour mission de consolider l’expertise terrain d’Hopineo et d’optimiser sa diffusion. Le second, composé de Narimane, Mehria, Julia et Tiago, s’est attelé à la mise en œuvre du modèle économique d’Hopineo à travers l’optimisation des dons et la création d’une boutique en ligne.

Chez Hopineo, la tâche de coordination des étudiants a été confiée à Julien pour la partie HopSolutions, tandis qu’Antoine s’est chargé du suivi de la mission e-shop. Jean-Luc était en appui sur les deux sujets.

Après une première rencontre qui a permis de fixer les bases du travail à réaliser, les étudiants se sont plongés ardemment dans la phase d’analyse et de diagnostique afin de nous présenter un retro-planning et un plan d’action pour mener à bien leur mission.

Ces quelques semaines de réflexion ont très vite porté leurs fruits puisque elles ont notamment permis aux étudiants de master de revoir à la baisse les ambitions d’un cahier des charges, pour le coup très chargé !

Antoine, qui a suivi cette étape de près, nous explique ce changement d’objectifs :

Hopineo est à un moment crucial de son développement et à besoin aujourd’hui d’un modèle économique fiable pour garantir sa pérennité ; nous avions donc fixé un cahier des charges très ambitieux dans l’espoir de pouvoir lancer l’e-shop à la fin de leur mission. Grâce à leur travail d’analyse et de préparation, les étudiants ont su nous convaincre de revoir les objectifs pour assurer la faisabilité du projet.
Antoine

Réactivité et capacité d’adaptation, les maitres mots d’une mission réussie

C’est dans un moment de remise en question – comme il nécessaire de le faire régulièrement – que les étudiants de master ont découvert Hopineo ; et outre les efforts demandés, ce sont surtout leurs qualités dont ils devaient faire la preuve pour mener à bien cette mission.

Après tout le travail de préparation réalisé et leurs préconisations sur l’optimisation des dons, nous avions demandé au groupe d’entamer la phase de prospection afin de constituer le catalogue de la boutique. La mise en ligne des offres et le lancement reporté, ainsi devait s’achever leur mission. Cependant, une nouvelle fois, c’est la réalité de la vie du projet Hopineo qui nous a rattrapés !

Nous avions célébré notre premier Weekend Hopineo (que vous pouvez vivre ou revivre grâce à l’article de Mahery) et ce fut l’occasion de grandes discussions qui, l’une en entrainant une autre, nous ont conduit à suspendre le projet de boutique en ligne dans l’optique de se consacrer aux transformations décidées par le collectif et aux orientations en discussion.

Antoine a donc invité les étudiants à terminer leur mission par la réalisation de la maquette de la boutique afin de compléter leur travail préparatoire par une préconisation concrète qui réponde à l’analyse faite précédemment.

En s’appuyant sur les retours de leur atelier et leur grande réactivité, Narimane, Mehria, Julia et Tiago se sont tout de suite remis au boulot pour atteindre ce nouvel objectif et terminer la mission dans les temps. A la veille de leur oral face au jury composé des profs et d’Antoine pour Hopineo, c’est mission accomplie puisqu’ils nous rendent un super dossier très complet, comportant tout le compte rendu de leur mission et leurs résultats.

Malgré un contexte mouvementé, plusieurs modifications en cours du parcours et les difficultés rencontrées, Narimane, Mehria, Julia et Tiago ont démontré leur capacité d’adaptation, leur sérieux et nous ont épaté par leur travail et leur implication.

Certaines propositions sur l’optimisation des dons ont déjà été appliquées et leurs idées sur la boutique en ligne font vivre les nôtres en attendant de les retrouver sur la toile.

HopSolutions : notre catalogue de ressources pratiques mis à jour !

Du côté des Licence Pro, Aurélie, Manon, Myo et Baptiste ont épaté l’équipe par leur professionnalisme et la qualité de leur présentation finale, que Justine et Mahery ont pu aller voir en direct suite à leur aventure marseillaise.

Forts de cette expérience, et grâce à l’implication de Laurent Arcuset, directeur des formations en tourisme à l’université, Hopineo et l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse ont renouvelé leur partenariat pour une durée de 3 ans. Le début d’une belle aventure…

Article préparé par Antoine, propulsé en ligne par Mahery.

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.