Travailler dans le secteur du Tourisme Responsable ?

De nombreux étudiants en tourisme ont envie de donner du sens à leur carrière professionnelle et décident de s’orienter dans le « secteur du tourisme responsable ». Quels types de métiers? Quels débouchés? Quelles formations? Hopineo partage ci-dessous quelques pistes de réflexion sur le sujet.

Le Tourisme Responsable, un secteur ?

Il nous paraît important de revenir sur ce sujet pour commencer. Nous ne sommes pas tout à fait d’accord avec le fait de caractériser de « secteur » celui du tourisme responsable. Le tourisme responsable, c’est avant tout un état esprit, une éthique à adopter. Que l’on soit voyageur ou professionnel du tourisme, il s’agit de décider d’agir au quotidien en prêtant attention aux impacts positifs ou négatifs que peuvent engendrer nos décisions. Lire Définir le Tourisme Responsable.

Ainsi tous les professionnels du tourisme peuvent s’inscrire dans un état d’esprit responsable : du modeste camping au grand hôtel de luxe. Et c’est bien là d’ailleurs le grand défi : faire du tourisme responsable la norme. Travailler à générer un impact positif sur sa destination, au niveau social et environnemental, doit devenir un critère de qualité de plus ; et non un segment marketing de niche. Lire Qui sont les Acteurs du Tourisme Durable? Quels enjeux Marketing?

Il est sûr que certains types de tourisme se prêtent mieux à l’application de cette philosophie. En effet, les voyageurs amoureux de la nature qui partent en vacances pour faire de l’observation d’oiseaux ou de la randonnée seront certainement plus sensibles aux problématiques environnementales par exemple. Ainsi, il peut être intéressant pour un étudiant en tourisme de se spécialiser dans le secteur du tourisme de nature, d’aventure, d’observation d’oiseaux ou bien encore du tourisme sportif, culturel, communautaire, rural, gastronomique… Nous vous invitons à consulter les études de marché du CBI pour vous inspirer sur le sujet.

Quels métiers? Quels débouchés?

Une fois que l’on comprend que le tourisme responsable n’est pas un secteur en soit, sinon un état esprit, il est difficile d’imaginer des métiers directement liés à celui du tourisme responsable (sauf cas particuliers de professeurs faisant de la recherche sur le sujet ou encore de consultants travaillant pour des organismes de certification par exemple). Il s’agit ici plutôt de développer des compétences dont peut avoir besoin n’importe quelle entreprise du secteur touristique (et en particulier les petites et moyenne entreprises qui sont généralement les plus responsables par essence). Marketing, gestion de projet, organisation… quel est votre truc à vous? Une fois que aurez décidé du set de compétences qui vous correspond le mieux, l’idée est de chercher à les appliquer dans des entreprises « responsables ». De même au niveau des formations, il faudra donc chercher les écoles et formations qui proposent de développer ce set de compétences. Ensuite libre à vous d’appliquer ces compétences plutôt pour une association de tourisme communautaire en Amazonie que pour une grand hôtel de chaîne à New-York (désolé pour le cliché, mais vous comprenez l’idée?).

Article propulsé par Florie Thielin.

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.