Tourisme participatif, un voyage pas comme les autres

Qui n’a jamais rêvé de partir à travers le monde à la rencontre des différents peuples et cultures de notre planète ? Le tourisme participatif est ici pour répondre aux attentes de ces voyageurs qui veulent faire passer le partage et la découverte avant toute autre chose.

Cette forme de tourisme, l’opposée totale du tourisme de masse, offre des expériences inédites, authentiques et conviviales que les voyageurs n’oublient pas de sitôt. Une alternative idéale et de plus en plus recherchée par les voyageurs en quête de renouveau.

Le tourisme participatif, qu’est-ce que c’est ?

Depuis la démocratisation des congés payés, le tourisme de masse à littéralement bondit. Cette croissance s’est faite au détriment de choses essentielles, comme l’environnement, le patrimoine et même les relations humaines entre les hôtes et les voyageurs.

C’est pour cela que le tourisme participatif a vu le jour.

Découverte du lieu visité, respect de la communauté d’accueil à travers l’imprégnation de sa culture et de ses habitudes, autant d’aspect à revisiter lors de votre voyage. Cette forme de tourisme profite pleinement aux locaux qui peuvent désormais participer activement à la vie touristique de leur région, et inversement !

Les différentes formes du tourisme participatif

Tout le monde ou presque à déjà entendu parler de couchsurfing, cette pratique où une personne vient dormir chez un habitant gratuitement. Il existe également le Wwoofing, l’art de faire du Wwoof, ce qui signifie World Wide Opportunities on Organic Farms, travailler dans une ferme biologique en échange du gîte et du couvert. Des pratiques basées sur l’échange et la convivialité qui ont la cote dans un monde de plus en plus individualiste.

Cependant, d’autres pratiques, moins connues, voient le jour sur la base du tourisme participatif.

Par exemple le site Warmshower est une communauté d’échange gratuit d’hébergement entre cyclo-randonneurs. Pour les voyageurs se lançant à la conquête du monde en vélo, ce site répond parfaitement à leurs attentes.

Et puis il existe bien sûr les HopTrips, que nous lancerons officiellement dans les semaines / mois à venir, qui sont au tourisme durable ce que le Wwoofing est à l’agriculture biologique, l’intelligence collective en plus.

Marie-Rose, Justine, Serge, et Mahery, le jour du départ

Pour ceux désirant mettre l’échange et le partage au cœur du voyage, sans pour autant embrasser une cause particulière, une nouvelle tendance se démocratise de plus en plus, le « Help Exchange». Des sites comme HelpX ou WorkAway proposent du travail au sein de toutes formes d’établissement en échange du gîte et du couvert.

Pour finir, ils existent également des agences de voyages comme nos amis canadiens Passion Terre, désireuse de proposer un discours basé sur la découverte et l’échange entre les peuples, tout en respectant l’environnement. Par exemple, leur circuit au Pérou amène les voyageurs à découvrir et vivre au sein de la culture Quechua, mais également à participer à des ateliers traditionnels. D’autres agences, comme Double Sens, proposent des voyages solidaires, où les touristes réalisent des travaux correspondant aux besoins des communautés d’accueil (cours à l’école, construction de sanitaires, etc.).

Des activités riches et variées pour que le voyage ne soit pas considéré simplement comme une simple visite, mais bien comme un moment de partage.

Le tourisme participatif a de l’avenir

Dans un monde de plus en plus individualiste et où tout doit être fait le plus rapidement possible, la notion de détente et de découverte devient de plus en plus obsolète. L’industrie touristique n’échappe pas à ces nouveaux standards, et doit donc s’adapter.

Le tourisme participatif est, quant à lui, tourné vers le partage, l’échange entre les peuples et les cultures. Il a une dimension citoyenne et solidaire. Lors de ces voyages, les touristes ont une volonté de porter un regard plus humain sur le monde, tout en consommant plus responsable et en participant à la vie locale. Un réel moment de partage et de convivialité apprécié de tous ceux qui le pratiquent.

Mots clés: tourisme participatif,

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.