HopTripper Sandra Troger LATAM

Sandra Troger, nouveau HopTour en Amérique Latine

Un concentré d’énergie et d’humilité dans 1m50

Sandra, 22 ans, part aujourd’hui pour un HopTour à travers l’Amérique Latine. Elle s’envole pour Mexico City. Lors de son voyage Sandra va autant découvrir et aider des HopHosts qu’aller à la rencontre d’ONG, de camps scouts (elle même l’étant), et peut-être même que tout sera mêlé… Comme toujours avec Hopineo il n’y a pas de règle, juste le plaisir de rencontrer, échanger, apprendre et partager ;)

L’équipe Hopineo vous présente ce concentré d’énergie et d’humilité :

Sandra, qui es-tu ?

« Je me définis comme une citoyenne du Monde et une bout-en-train. Mes amis me décrivent comme une personne très sociable, avec un fort sens de lengagement et un dynamisme à toute épreuve. En effet, je suis une baroudeuse qui a déjà voyagé dans plusieurs pays du monde et notamment en Birmanie, Corée du Sud et Vietnam.

Je viens tout juste d’obtenir mon Master en Commerce International avec une spécialisation Finances. Je suis scoute depuis l’âge de 9 ans et j’ai été cheftaine puis responsable dans l’association des SGDF où j’ai aidé les jeunes à monter de nombreux nouveaux projets. J’aime me nourrir des rencontres, dans le but de comprendre le monde, toujours optimiste, je pense qu’ensemble on peut changer les choses. »

Comme lui disait un de ses chefs scouts Martin, elle essaye d’être un petit colibri qui fait sa part pour changer le monde et sait que des colibris se cachent partout autour du globe.

 

Un Metro Sin Cuenta

Son HopTour en Amérique Latine est pour rencontrer toutes ces personnes qui, à leur manière, essayent de préserver notre environnement et donner une belle Terre à nos enfants.

Ce voyage c’est une fusion de ses passions : le tourisme, la nature, la rencontre et le partage, le monde dans sa grande diversité.

Aujourd’hui elle se lance un défi, celui de partir seule pendant plusieurs mois pour découvrir l’Amérique Latine grâce aux acteurs du tourisme alternatif qui la feront grandir ! Mais pas plus d’1M50 !

Pourquoi ce projet ?

« En partant mon but est de me nourrir de toutes ses rencontres, échanges, de tout ce que j’aurais appris pour, par la suite, développer ma propre entité dans le tourisme alternatif. J’ai ce souhait d’entreprendre depuis plusieurs années et je sais que je pourrai ainsi le faire dans un secteur qui m’interpelle et m’intéresse.

Je souhaite réaliser mon projet en tenant compte des Hommes comme des animaux, en respectant l’environnement mais en étant consciente que mon impact carbone ne peut être réduit à 0. J’ai réellement envie d’entreprendre un tourisme qui me rapprochera des êtres humains qui côtoient cette nature et qui y vivent en harmonie. Je veux apprendre d’eux et en échange leur transmettre ce que je sais.  C’est ainsi que je souhaite concevoir mon voyage afin de pouvoir initier d’autres personnes après moi. »

 

Pourquoi avec Hopineo ?

Je me retrouve totalement dans le projet d’Hopineo et c’est ainsi que je perçois le voyage. Le fait de pouvoir voyager en faisant du troc est une chose qui m’interpelle particulièrement car c’est ainsi que je souhaitais faire mon voyage avant de connaître Hopineo. Je pense utiliser le réseau développé par les autres HopTrippers avant moi mais également trouver de nouvelles structures pour les ajouter à la base de données d’Hopineo.

Comment est organisé ton voyage?

Je pars le 13 octobre à la rencontre des acteurs du tourisme alternatif et de leurs façons de voir le monde et d’y contribuer à travers le Mexique, le Guatemala, le Costa Rica, la Colombie, l’Equateur, le Pérou, la Bolivie et le Paraguay. Mon but est de visiter et d’aider des structures engagées que ce soit des hôtels, chambres d’hôtes, campings, écolodges ou auberges de jeunesse. Ainsi, je souhaite prêter mes services et compétences à des projets de développement en échange du couvert et du gîte. Je vais également prendre du temps pour visiter, m’acclimater au pays, faire des rencontres, aider dans des ONG ou écoles, rencontrer des groupes scouts. 

Quels sont les compétences que tu peux apporter aux structures?

  • Traduire les textes de l’Espagnol au Français

  • Apporter une vision extérieure sur les projets et la structure

  • Partager les bonnes pratiques et l’expérience collective d’Hopineo

  • Aider dans l’organisation et la gestion de la structure

  • Faire un diagnostic des bonnes pratiques sociales et environnementales existantes et implantables au sein de la structure, en fonction de ses besoins.

Tu souhaites rencontrer Sandra, la recevoir dans ta structure, en apprendre plus sur Hopineo ? Voici son e-mail : sandra.troger@edu.esce.fr

Accompagnement

Sandra a suivi début octobre l’accompagnement proposé par l’équipe Hopineo. Mahery l’a accueilli en Vendée pour présenter Hopineo, comprendre globalement le projet de Sandra et ils ont travaillé ensemble à la définition de son projet, ses compétences à valoriser et comment tout ce qu’elle va apprendre va lui servir pour son projet d’installation dans le futur.

Ensuite pendant plusieurs jours Sandra a réalisé son premier HopTrip à la Borderie de la Marchaizière, prise de contact, participation à la vie de l’Oasis. Avec ses hôtes, Jean-Yves et Catherine, elle a découvert comment fonctionnent les panneaux solaires, la phyto-épuration, l’utilisation de matériaux naturels, la gestion de l’Oasis entre l’arrivée des touristes, la cuisine pour la table d’Hôte et l’amour à apporter chaque jour aux animaux de la Borderie.

Départ le 13 octobre 2017 pour Sandra, elle sera propulsée, accompagnée et aidée par Maud Vannelli, HopExpert de la Maison Amérique Latine, elle même actuellement en HopTour en Honduras !

Toi aussi tu souhaites devenir HopTripper ? Voyager en troquant tes compétences en échange du gîte et du couvert ? Suivre un accompagnement avec l’équipe du projet ?
Contacte nous : contact@hopineo.org

 

_______________________________________

Bon voyage à toi Sandra ! A l’écoute :)

Article rédigé par Maud, pour la Maison Bénéficiaires 

Articles liés

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.