MOOC: L’écotourisme, imaginons-le ensemble

le gite

Léa, Ambassadrice Hopineo, a suivi ces derniers mois l’un des tout premiers MOOC (massive open online course) sur le thème de l’écotourisme : « L’écotourisme : Imaginons-le ensemble ». Cette formation en ligne gratuite (en langue française) s’adresse en particulier: aux acteurs territoriaux et environnementaux, aux entrepreneurs, aux conservateurs des aires protégées, aux étudiants en tourisme mais aussi aux débutants curieux. Léa partage avec nous les principaux apprentissages qu’elle en retient:

Ecotourisme, un sujet de réflexion grandissant

L’écotourisme est un sujet de réflexion grandissant au sein des instances de décision à l’échelle mondiale, mais également dans l’esprit des voyageurs qui prennent conscience du rôle qu’ils peuvent jouer auprès des populations locales et pour l’environnement.

Ce MOOC aborde tout d’abord les grandes questions écologiques : qu’est ce qu’un écosystème ? Qu’est ce que la biodiversité ? Quelles sont les effets des changements climatiques sur la biodiversité ? Par la suite, le MOOC examine les manières dont l’écotourisme s’associe au développement territorial, à travers l’étude de projets écotouristiques menés à bien dans différents endroits à travers du monde: des opportunités et menaces soulevées. Ainsi, j’ai appris comment monter un projet écotouristique et les recommandations qu’il convient d’intégrer pour le mener à terme et le réussir.

Conditions de réussite d’un projet écotouristique

1) Être respectueux des populations locales et de l’environnement naturel

Il faut rigoureusement mesurer l’impact des touristes (empreinte carbone, gestion des ressources, des déchets…). Il faut suivre et gérer la protection des lieux culturels/patrimoniaux (recensement et protection de la faune et de la flore, sensibilisation des touristes, protection des monuments anciens…).

2) Être accepté par les populations locales qui sont intégrées et impliquées dans sa réalisation

Ceci garantira la préservation, la promotion et la valorisation du patrimoine culturel et historique de ces communautés.

3) Conduire à un développement économique et social durable

Il faut que l’activité touristique soit source d’opportunité économique pour les populations locales en permettant par exemple de créer des activités nouvelles constituant un complément de revenus (transports, musées, hébergement, restauration…) à leurs activités principales (agriculture ou autre). Une autre manière de contribuer est la participation financière des touristes au développement local (via des frais d’entrée reversés à des programmes de lutte contre la pauvreté, d’accès à l’éducation, etc.). Tout ceci doit se faire dans le respect et la préservation de l’environnement (hébergements en matériaux durables, plats locaux servis dans les restaurants). Cette pratique permet à l’écotourisme d’avoir des effets multiplicateurs au bénéfice de la population locale et la destination tout en réduisant les impacts négatifs sur l’environnement. De la sorte, les ressources naturelles (la biodiversité) sont conservées en vue de pérenniser le projet et dans l’intérêt des générations futures.

Conclusion

Grâce à ce MOOC, on se rend compte que l’ecotourisme soulève un certain nombre de questions vitales concernant la cohabitation entre l’Homme et la Nature. Mais face à ces défis, l’écotourisme présente de véritables potentiels de développement. À l’issue du MOOC, c’est à nous d’imaginer le futur de l’écotourisme en commençant par prolonger sur les réseaux sociaux les discussions initiées au cours de la formation avec professeurs, élèves, entrepreneurs… Cette solidarité dans l’apprentissage, le fait de voir qu’il y a des gens partout dans le monde qui se posent les mêmes questions que soi, là est à mon sens la valeur de ce MOOC. Il s’agira maintenant d’accompagner l’écotourisme dans tous ces développements, au niveau des institutions elles-mêmes qui s’investissent dans ce domaine, au niveau des territoires, et bien sûr au niveau des touristes, dans cette quête de nouvelles destinations et de nouvelles pratiques.

Article rédigé par Léa Denieul, HopAmbassadrice

Mots clés: ecotourisme, MOOC,

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.