Télé Naturelle à La Ville Heleuc

HopUp à La Ville Heleuc, une pierre blanche, rose, grise…

Du 22 au 25 septembre dernier, une grande partie de l’équipe s’est réunie pour le deuxième HopUp du collectif. Ce week-end aura marqué un tournant dans la vie de l’association puisqu’il l’aura vu naître d’une part, et aura entériné la nouvelle organisation sur laquelle l’équipe travaille depuis plus d’un an…

Deuxième HopUp : un week-end pas comme les autres !

La première fois c’était il y a presque un an, à L’Oasis de la Borderie, premier HopLab ! C’était surtout la joie de vivre du collectif qui nous avait marqués alors, baptisant ainsi ces deux jours « Youpineo », sous l’impulsion de ce bon Nassim ! C’est aussi lors de ce premier HopUp que nous avions décidé du passage du collectif en association. Il nous aura donc fallu 9 mois de travaux, dans leur grande majorité à distance, puisque nous sommes dispersés sur plusieurs continents, pour enfin franchir le cap juridique tant attendu.

Cette deuxième édition s’est déroulée à La Ville Heleuc. Tout un symbole puisque c’est là que c’est déroulé le tout premier HopTrip de l’histoire du collectif, à l’entame du tour de France de Justine et Mahery en juillet 2014. L’accueil fut excellent ! Béatrice et Michel ont partagé avec leur toute naturelle générosité leur magnifique écrin de nature du Pays de Dinan.

Pourquoi un week-end pas comme les autres ?

Au delà du caractère « historique » de ce week-end, du à l’assemblée générale constitutive de l’association, nous avons à nouveau emprunté un ensemble d’outils rapportés par les uns et les autres de nos expériences respectives dans les chantiers participatifs, dans les stages de communication non violente (voir aussi http://www.cnvformations.fr/), ceux d’initiation à la permaculture ou encore dans les rassemblements de l’Université du Nous, et j’en passe.

Prendre du temps pour formaliser le cadre de sécurité, pour se répartir les tâches et leur charge mentale équitablement, pour mettre l’humain au coeur du temps passé ensemble, pour partager sa « météo » personnelle en début et fin de journée, pour nous attribuer un ange gardien et un ange gardé le temps du week-end, facilite en tout point la bienveillance mutuelle, le confort et le lâcher prise. Cela permet en outre de venir comme nous sommes (nulle allusion ici au slogan d’une marque internationale), et d’apporter chacun à son échelle, dans la mesure de ses capacités du moment, son humble mais forcément riche contribution à la cause commune. En bref, profiter de l’instant, centré.es sur ce dernier, sur nous-mêmes ET sur l’oeuvre collective objet de notre rassemblement.

Au final, non seulement les séances de travail sont efficaces, mais surtout, nous passons un moment humainement exceptionnel, comme nous aimerions en vivre tous les jours ; un moment inspirant pour soi, pour le lendemain ; pour la suite. Riche !

Le menu

Passée la visite de l’incroyable domaine de la Ville Heleuc, où la bonne humeur générale était déjà bien ancrée, les 9 participants que nous étions avons participé à l’assemblée générale constitutive, à laquelle Jean-Luc, le sage du groupe, s’est joint par Skype.

Après plus de 2h d’échanges, la création de l’association était votée. Joie ; célébrations ! Après cela, le coeur n’était plus au travail mais à savourer ce bel accomplissement collectif. Détente, rires, histoires de voyage (évidemment !) ont permis aux uns et aux autres de mieux se découvrir. C’est là l’atout majeur de ces HopUp : se voir, enfin, après des heures passées en visioconférences, au téléphone ou par wiki interposé (profitons-en ici pour saluer les développeurs de Producteev, que nous utilisons au quotidien pour nos travaux collectifs). Les délicieuses galettes de Michel dégustées, une partie du groupe se dirige vers le café associatif du village voisin pour profiter de la fin d’un concert aux couleurs jazz et latines…

Le lendemain matin s’est tenu le Conseil du Village. C’est ainsi que nous nommons le conseil d’administration. Nous détaillerons bientôt sur le site notre organisation et la sémantique qui nous accompagne tout au long de nos travaux : nos commissions sont des Maisons ; leur réunions est donc naturellement un village… Si les 6 administrateurs de l’association, nouvellement nommés, étaient bien présents, nous avons eu le privilège d’accueillir aussi les autres participants du week-end, rendant ainsi les échanges encore plus fructueux. Les priorités sont établies, les responsabilités des Maisons réparties ; nous sommes à présent en ordre de marche pour avancer de pas décidés.

C’est ce que nous ferons dès l’après-midi, répartis en ateliers, non sans avoir consacré quelques heures aux chantiers participatifs prévus par nos hôtes : consolidation des haies sèches du potager ; réhabilitation du fameux labyrinthe naturel du domaine -enfin réhabilitation partielle (la tâche était immense et toute l’énergie de 5 personnes n’aura pas suffit pour en arriver à bout en si peu de temps).

Revenons aux ateliers : préparation des sujets pour les étudiants de l’université d’Avignon pour les uns ; définition des prestations proposées par le collectif aux HopHosts pour le second groupe. Une avancée significative pour l’un de nos principaux chantiers à venir. En outre, grâce à la présence de Béatrice et Michel, nos hôtes du week-end, les bases sont posées pour répondre au plus près des attentes des HopHosts du réseau dans le cadre de la chaîne de solidarité des entrepreneurs du tourisme responsable, authentique et citoyen que nous souhaitons animer.

Voyageurs nous sommes, voyageurs nous restons !

Vient la fin de ce riche moment de partage. Marie nous a quitté la veille ; demeurent au départ de la Ville Heleuc le lundi matin Maud, Justine, Isabelle, Antoine, Louis et Mahery. Direction Saint-Malo pour une visite guidée par Isabelle, malouine d’origine. Evidemment, pit-stop dans une crêperie de son souvenir pour déjeuner, avant que les routes des uns et des autres s’ouvrent à nouveau : Mexique, Honduras, Colombie, Bretagne, Paris ou Vendée…

Si par voyageur nous entendons bien celle ou celui qui emprunte le chemin, souvent initiatique, de l’humble connaissance de soi, de l’autre et du monde, ne cherchons pas plus loin pourquoi ce collectif est si riche ! :-).

Je ne peux m’empêcher de conclure par la raison d’être de l’association, rédigée à l’occasion des travaux de l’année passée :

Dans un monde où la notion de voyage, originellement initiatique, de découverte des autres et de soi-même, a été remplacée par le concept de tourisme, consumériste, souvent de masse, faisant des ravages environnementaux, sociaux et culturels, il émerge une prise de conscience collective pour un tourisme plus responsable. 

Conçu par des voyageurs et entrepreneurs du tourisme responsable, pour leurs pairs et pour le monde, Hopineo est un collectif qui a pour mission de contribuer à renforcer et promouvoir le tourisme responsable. Plus encore, notre objectif est de transcender cette notion de tourisme responsable, ou durable, pour favoriser l’émergence d’un tourisme citoyen.

> Pour lire le compte-rendu du Conseil du Village du 24/09/17, c’est par ici : 20170924-Conseil du Village 1

En attendant, voici les référents des 5 Maisons (commissions) du Village Hopineo :

Article propulsé par Mahery, pour la Maison Communication.

Articles liés

Youpineo : premier week-end Hopineo
Hopineo est née !

1 Commentaire. Nouveau commentaire

Super résumé de ce merveilleux week-end! Merci à nos hôtes du Domaine de la Ville Héleuc d’avoir partagé leur amour pour ce petit coin de paradis.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.