Gadby le magnifique !

« Le bonheur n’est pas dans la possession, l’avoir, mais dans l’être. » Pierre Rabhi

Il n’y a pas de hasard, que des rendez-vous

Fin janvier 2017, Justine et Mahery passaient faire un coucou à l’un des tout premiers HopHosts du réseau, l’hôtel Lecoq Gadby. Comme il n’y pas de hasard, que des rendez-vous, la famille Bregeon venait de confirmer le début d’une importante phase de transition pour l’établissement, qui passait notamment par la vente d’une partie des bâtiments, et donc par leur déconstruction en vue d’un projet immobilier.

Projet Villa Gadby Rennes

Restait alors 6 mois pour organiser le déménagement et trouver des solutions de sortie pour le mobilier, les aménagements et j’en passe. En effet, hors de question de voir le fruit du travail de quatre générations s’écrouler sous les décombres.

Devant l’immensité de la tâche et la charge émotionnelle qu’elle représentait pour eux, « Un coup de main ? » proposèrent Justine et Mahery. « – Oui. » répondirent Véronique et Jacques.

Le deal ? Hopineo accompagnerait Lecoq-Gadby dans la mise en place du déménagement et dans la déconstruction, en échange de la récupération de mobilier, literie et autres en vue de la construction du prochain HopLab vendéen, voire même du développement d’une recyclerie en son sein.

Non seulement les baies vitrées, les portes et le reste ne finiraient pas sous les décombres, mais en plus tout cela allait servir un projet porteur de sens, comme tous ceux soutenus par Lecoq Gadby depuis… longtemps !

Chaîne de solidarité, le cœur du concept

« Nous sommes épuisés mais grâce à vous nous voyons l’avenir sous un angle favorable. » Jacques Bregeon.

Nous étions un certain nombre, le 15 juillet dernier, dans ce même état d’épuisement :

  • Louis avait eu un mois pour organiser et piloter la mise en œuvre du déménagement des chambres, la récupération de tout ce qu’il était possible par des associations locales pertinentes, et bien sûr la déconstruction de l’hôtel et de ses salons.
  • Maud avait travaillé aux côtés de Louis à la fédération des associations locales, à l’archivage des dossiers, et d’autres tâches encore.
  • Justine, Jean-Yves (HopHost à l’Oasis de la Borderie), Mahery, accompagnés de leurs amis Joël, Valentin, Aurélie, JuJu… étaient présents du 1er au 15 juillet pour déménager et déconstruire.

Une équipe constituée pour la plupart d’adhérents à Hopineo qui ont répondu à l’appel émis par Lecoq-Gadby et relayé par Justine et Mahery ; tous entrepreneurs d’un tourisme authentique et citoyen, réunis autour de la notion de solidarité, coeur du rôle que prend Hopineo sur le secteur.

Au bilan également :

  • 11 personnes ont été réunies, de près ou de loin, se connaissant ou pas, en répondant à l’appel à solidarité pour conjuguer leurs efforts (et le mot est faible) et donner de leur personne (ou de leurs outils) ;
  • Plus de 10 tonnes de matériel, mobiliers, tissus, portes et autres baies vitrées sont arrivées saines et sauves lundi soir à Falleron, lieu du futur HopLab ;
  • Au moins l’équivalent a été déplacé à l’intérieur de l’hôtel et mis en stock pour nos hôtes ;
  • 5 associations locales d’intérêt social ou environnemental ont été intégrées dans le processus de récupération, et ont pu elles aussi faire leur part ;
  • Des kilos de pizzas, crêpes et salade piémontaise ont été engloutis… Et des litres d’eau aussi !
  • Et plein de belles rencontres se sont produites…

Nous définissons aujourd’hui Hopineo comme une « chaîne de solidarité par et pour les entrepreneurs du tourisme responsable, authentique et citoyen ». Cette aventure en est une magnifique illustration !

En attestent ces quelques lignes, témoignage de Maud pour conclure cet article :

HopTrip chez Lecoq-Gadby : le menu

Arriver un peu en avance sur une mission Hopineo c’est se dire qu’on va profiter du cadre avant l’arrivée de la troupe. Un cadre très cosy qui plus est, exalter ses papilles au dernier dîner du restaurant gastronomique, profiter de la piscine de l’espace spa de l’Hôtel écologique et 4 étoiles, le tout à Rennes, les portes de la Bretagne. On a vu pire comme HopTrip ;)

En vrai, on fera tout cela mais après la découverte des milliers de mètres carrés de l’établissement, de l’histoire du lieu et de la famille, le tout conté par Véronique Bregeon, émue et reconnaissante de cette énergie que l’équipe d’Hopineo a choisi de leur offrir dans cette épreuve oh combien difficile.

On a laissé le podomètre dans le coffre à pirate de la maison à colombages parce que vraiment on aurait encore plus souffert… Aujourd’hui c’est dimanche, un jour excellent pour commencer une semaine riche de sens !

  • Mission 1 : trier, archiver et transférer le bureau de Véronique, découverte du grenier de la maison à colombages et des dizaines de mètres qui le sépare du bureau.
  • Mission 2 : Rencontrer Jacques Bregeon, pour l’anecdote autant on est raccord sur le PlanVert des Universités autant j’ai pu confirmer que mon besoin d’ordre et de minimaliste aurait était difficilement conciliable avec le métier de chercheur !
  • Mission 3 : accepter d’aider l’équipe LeCoq Gadby pour l’événement de l’inauguration de la LGV Atlantique.

Lundi a rimé avec l’arrivée de Louis. Quand deux amoureux des déchets se rencontrent ça donne du tri, de l’organisation d’un lieu dédié aux déchets et à la prise d’un joker l’appel à un ami, une en l’occurrence. Erell Huard fut un temps le binôme de Maud dans la création et le développement de l’association Ordurable sur le Campus du Mans. Depuis elle a rejoint l’équipe de la Feuille d’Erable, une structure Rennaise au coeur de l’Economie Circulaire et de l’Insertion professionnelle.

Erell a rapidement répondu présente pour nous guider à travers son réseau et Véronique et Jacques Bregeon ont aussi contribué avec leurs connaissances. Louis et Maud ont donc enchaîné les diagnostics déchets avec les différentes entreprises locales et responsables lors de cette première semaine de chantier. ACOMEX est venu récupérer les déchets spéciaux et les DEEE (déchets électriques et électroniques) :  la Feuille d’Erable a valorisé les déchets papiers, les livres valorisables avec son partenaire Recylivre, des DEEE et les cartouches d’encres usagés ; Ludivine de l’entreprise Valdelia (éco-organisme dédié au réemploi et recyclage de mobilier) a aussi fait appel à son réseau pour valoriser le mobilier usagé avec Emmaus35, Habitat et Humanisme, SEA 35 et Envie35.  

On en fait des tonnes !

L’association La Feuille d’Erable a valorisé 991kg de papier, 280kg de livres, 110kg de « D3E » (Déchets d’Equipements Électriques et Électroniques) et 40kg de lampes.

Une gestion de déchets de qualité pour un chantier collectif de prestige, le tout arrosé par une belle énergie autour d’évènements nombreux au sein de l’établissement.  

En plus de nous offrir le gîte et le couvert comme le veut la tradition d’Hopineo lors d’un Hoptrip, on avoue avec Louis avoir profité d’une belle soirée Mojitos lors d’une réunion de chantier et de succulentes verrines en pleine nuit quand l’alarme à incendie nous a rappelé qu’il est bon de partager chaque moment de la vie avec sourire et détermination.

 

 

Je (Mahery) reprend le clavier avec émotion pour envoyer des mercis et des bravos à toute l’équipe, et tout particulièrement à Louis, qui a beaucoup donné de sa personne pour la bonne marche de cette mission ; et bien sûr à nos hôtes Véronique, Jacques, Charles, Thaïs, Quintin et toute l’équipe de l’entreprise familiale qui montrent encore une fois combien il est vital et bénéfique de placer l’humain et le sens au cœur de la décision et de l’action ! Car la Maison Lecoq-Gadby dure et perdure, se réinvente encore en battant la mesure du coeur rennais, celle du développement durable et du bien-être.

Hotel Spa Lecoq Gadby à Rennes

Nous avons maintenant hâte de retrouver Lecoq-Gadby nouvelle génération, ce havre de paix au coeur de Rennes avec sa maison aux colombages bleus, son petit passage pour traverser son idyllique petit jardin et redécouvrir l’hôtel-spa qui, eux, demeurent dans l’emblématique rue d’Antrain pour le plus grand confort des rennais et visiteurs de passage…

>Retrouvez toutes les infos sur la maison Lecoq-Gadby directement sur leur site.
>Pour réserver ou proposer un HopTrip, c’est sur leur page HopHost sur Hopineo.

 

Mots clés: HopTrip, lecoq-gadby, rennes,

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.