Cinq jours avec l’association GBT (Great Baikal Trail)

Ecrit par Louis Courtachou, HopAngel.

Après David et Ela, de Move Our World Louis a eu l’opportunité de passer en Russie sur le lac Baikal. Il nous raconte son incroyable séjour auprès de l’organisation Great Baikal Trail. Récits et images…

 

Photo de groupe avec toute l'équipe de GBT (Great Baikal Trail), les organisatrices et les artistes. Nous sommes sur la glace du Baikal.

Photo de groupe avec toute l’équipe de GBT (Great Baikal Trail), les organisatrices et les artistes. Nous sommes sur la glace du Baikal.

Encore merci à David et Ela d’avoir rencontré cette super association en janvier ! Grâce à eux j’ai pu passer cinq jours sur l’île d’Olkhon dans le village de Khujir pour leur 2ème projet d’hiver.

GBT sur la glace du Baikal.

GBT sur la glace du Baikal.

Avant mon départ je prends contact avec Roman, qui pilote le projet, et je le préviens que je vais les rejoindre avec un peu de retard… Quand j’arrive à Irkoutsk, je rencontre Natalia qui fait également partie de l’équipe et qui prend le temps de m’expliquer l’association et le projet en cours.
GBT (Great Baikal Trail) existe depuis quinze ans et investit toute son énergie pour la préservation du Baikal, notamment en construisant des chemins de randonnée balisés, en faisant de la prévention, en travaillant avec le parc national qui gère une partie des espaces… Ils sont très actifs et reconnus pour leurs actions.

Une des missions pour les bénévoles étaient d'abattre des cloisons dans une école de musique.

Une des missions pour les bénévoles étaient d’abattre des cloisons dans une école de musique.

Je pars le lendemain matin pour l’île d’Olkhon en minibus. Je passerais la nuit chez un couple de couchsurfers adorables qui ont arpenté le Baïkal dans tous les sens. Autant vous dire que j’ai fait de beaux rêves…

L’accueil de l’équipe de GBT et des autres bénévoles est top. Nous avons Vanessa et Phoebe qui viennent de Pékin, Fred des USA, Misha, Valia, Margerita, Olia, Sofia, de divers villes de Russie. Et Roman.
J’avais donc une idée des missions mais le programme, chargé, je le découvre au fil de l’eau sur place.
Ils ont déjà démoli un mur dans une école de musique pour gagner de l’espace, réfléchit au design pour un panneau d’affichage pour signaler le début du parc national et demain on attaque l’installation de la scène pour le festival qui aura lieu pour la journée internationale des droits de la femme. Le 8 mars est férié en Russie, prenons en de la graine…

Super groupe de musique qui nous a fait découvrir tous les types de percussion possibles. Ils invitent le public à participer.

Super groupe de musique qui nous a fait découvrir tous les types de percussion possibles. Ils invitent le public à participer.

Nous en avons profité pour mettre en place des poubelles pour le tri des déchets, avec de belles pancartes pour sensibiliser les participant.e.s à l’importance de ce geste. A la fin de la journée, nous avons regardé les poubelles, et elles étaient pratiquement vides ! “Le meilleur déchet est celui qui n’existe pas” !

Enfin nous avons fait une intervention dans une classe de l’école du village pour parler de l’importance de la gestion des différentes ressources naturelles, faunes, flores, et de la nécessité d’un développement durable, raisonnable pour les habitants en leur faisant prendre conscience de la richesse de leur patrimoine.

A la fin de notre intervention avec les élèves de l'école de Khujir.

A la fin de notre intervention avec les élèves de l’école de Khujir.

C’était la première mission pour GBT sur l’île d’Olkhon. Et elle a été couronné par une lettre de remerciements d’un officiel de la ville de Khujir.
Mission accomplie pour GBT et l’équipe de bénévoles.

Avec l'équipe de GBT nous sommes contre la paroie d'une falaise dont une partie est gelée.

Avec l’équipe de GBT nous sommes contre la paroie d’une falaise dont une partie est gelée.

Durant ce projet nous sommes restés dans l’auberge de Natalia et Nikita Bencharova.

C’est la première auberge qui a été créée sur l’île il y a plus de 20 ans. Et ce séjour a été ponctué de beaucoup de rencontres avec des habitués, des photographes, des journalistes, des voyageurs… Il y règne une ambiance magique, chaleureuse, conviviale…
Cela a été l’opportunité de comprendre le fonctionnement sur l’île, les différents projets qui ont été montés, qui ont fonctionné ou pas, l’adhésion des habitants… Nous avons discuté avec Natalia qui s’investit énormément depuis qu’elle est arrivée ici. Elle a pu nous apporter des clés de compréhension indispensables pour décrypter les enjeux. A la fin je lui parle rapidement d’Hopineo, elle me donne son adresse e-mail. Après quelques échanges le rendez-vous est pris. Je suis impatient de pouvoir à nouveau échanger avec elle.

Quand le Baikal gèle, il se forme des fissures impressionantes dans la glace.

Quand le Baikal gèle, il se forme des fissures impressionantes dans la glace.

Ce moment a été également l’occasion de comprendre les enjeux pour GBT qui intervenait pour la 1ère fois sur l’île d’Olkhon. C’est une des raisons pour lesquelles nous avons effectué beaucoup de missions diverses. Car GBT devait démontrer sa capacité de travail, et construire une relation forte avec les habitants et les acteurs de l’île. Tant de missions car beaucoup de projets et de défis pour Khujir.

Tout le monde est reparti le vendredi 10 mars, j’ai décidé de rester deux jours de plus pour prendre le temps de me balader et de visiter les alentours.

Coucher de soleil sur le Baikal.

Coucher de soleil sur le Baikal.

Lors de mon passage à Irkoutsk le lundi j’ai pu rencontré Natalia avant d’aller à Ulan Ude, on a discuté à nouveau de ses projets pour l’auberge, pour le développement de l’île et je lui parle d’Hopineo… Le concept lui plait ! Elle souhaite partager ses bonnes pratiques et je lui ai également montré celles qui sont sur le site et qui pourraient les aider pour le futur avec notamment le traitement des eaux grises

A suivre…

Encore un grand merci à toutes les personnes rencontrées sur la route, à GBT… cela a été une semaine très riche !

>> Pour écrire à Louis : louis.courtaigne@gmail.com 
>> Pour (re)découvrir les aventures de Ela & David autour du lac Baikal, c’est ici !
>> Pour en savoir plus sur le HopHost Great Baikal Trail, c’est là !
>> Pour devenir HopHost ou HopTripper.

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.