Qui sont les Acteurs du Tourisme Durable? Quels enjeux Marketing?

Qui sont les acteurs du tourisme durable (ou responsable)? Quels sont les réels enjeux et solutions en terme de marketing? Ces deux questions accompagnent Florie depuis le début de son aventure à travers l’Amérique Latine. Nous partageons depuis plusieurs mois quelques éléments de réponses sur le sujet avec toute l’équipe Hopineo: lire Définir le Tourisme Responsable et Pourquoi. Cependant au fil du voyage, se confrontant aux réalités du terrain, Florie s’est rendu compte que répondre à ces questions de manière très concrète n’est pas toujours si évident. Elle partage avec vous ci-dessous l’avancement de ses pensées sur le sujet en ce début d’année 2016, après 1 an et demi de voyage, et presque une centaine d’initiatives touristiques visitées à travers seize pays du Mexique au Brésil.

1. Qui sont les vrais acteurs du tourisme responsable?

En théorie, si je suis par exemple les standards internationaux du tourisme durable définit par le Global Sustainable Tourism Council (GSTC), c’est facile. Il s’agit des professionnels du tourisme qui adoptent une gestion « durable » de leur entreprise permettant plus d’impacts positifs et moins d’impacts négatifs pour les communautés locales, le patrimoine culturel et l’environnement naturel.

Définition du Tourisme Durable en Images

Dans la pratique, tout n’est pas si blanc ou si noir, et je ne suis personne pour juger de la « durabilité » d’une initiative touristique. Durant mon HopTour Amérique Latine, afin de choisir à quelles structures proposer ma visite, je fais tout d’abord une recherche auprès des acteurs du tourisme de la destination. Je leur demande par exemple:

« Quels sont, selon vous, les professionnels du tourisme qui ont une passion pour ce qu’ils font et une envie de contribuer de manière positive au développement de la destination: en permettant plus de bénéfices pour les communautés locales, le patrimoine culturel et l’environnement naturel? »

Je contacte ainsi des agences réceptives, des professeurs en tourisme, des consultants, en activant les mon réseau (grâce à LinkedIn en particulier), ou bien en cherchant sur Google Lilo.

Je visite des initiatives touristiques très différentes: de l’association de tourisme communautaire indigène, aux lodges très luxueux, en passant par de petites chambres d’hôtes. Je ne pense pas qu’un acteur du tourisme puisse être 100% durable, ou bien qu’un modèle de logement soit plus durable qu’un autre. Tous les concepts et niveaux de confort ont leur place pour répondre aux attentes des différents types de voyageurs existants. C’est la diversité qui fait la richesse de l’offre!

Tous les modèles pour un tourisme durable

L’idée est donc de trouver ces acteurs du tourisme qui ont:

  • pris conscience de leurs impacts, envie de les atténuer au maximum et qui ne poursuivent pas le but unique de l’enrichissement personnel aux dépends des autres (société et environnement).
  • mis en place des solutions créatives pour permettre la croissance positive de leur destination touristique.

Pour que l’offre soit aussi durable au point de vue économique pour l’entreprise, je rajouterai à la définition du GSTC, le critère de Bénéfice Voyageur (lire Xavier Front – Respondeco), illustré dans le schéma ci-dessous par le « + Services ». Et si, en plus, l’entreprise est créative dans la manière d’apporter et mettre en avant ces bénéfices voyageur, si elle sait se démarquer, proposer une expérience mémorable et différente, alors c’est la clef du succès! Et cela arrive très souvent lorsque les projets touristiques sont menés par des personnes passionnées: que le tourisme est un moyen et non une fin en soit.

2. Quelles sont les problématiques marketing du tourisme responsable?

Je pense que les trois grandes problématiques marketing du tourisme, en générale, mais aussi défis majeurs pour le développement des acteurs du tourisme responsable sont au niveau:

  • du Produit Touristique: améliorer la qualité de l’expérience et prestation offerte au voyageur.
  • de la Promotion de la Destination: développer de nouvelles destinations pour répartir l’offre sur tout le territoire (éviter le phénomène « Machu Pichu »).
  • de la Communication Digitale: rendre visible tous les « petits » acteurs du tourisme responsable sur internet aux côtés des plus « grands ».

Diagnostic Marketing Tourisme Responsable

J’ai fait l’erreur durant les premiers mois du voyage de trop me concentrer sur la partie communication digitale des structures visitées, lorsque parfois les deux premières étapes cruciales d’amélioration du produit touristique et promotion de la destination n’étaient pas prêtes. Je me rends maintenant mieux compte de l’importance du diagnostic initial global.

La grande majorité des acteurs du tourisme responsable sont de petites structures qui n’ont que très peu de connaissances en marketing (stratégie marketing en générale et digitale en particulier). J’ai commencé à travailler à la mise en ligne, en libre accès pour tous, d’un manuel en marketing. Il est composé d’une série de questions très concrètes, afin d’accompagner les structures dans ce travail de diagnostic et de définitions des priorités d’actions à mener. Je publie aussi toutes les études de cas marketing travaillées durant ce HopTour d’Amérique Latine, aux côtés des études de cas de mes autres collègues HopAmbassadeurs.

L’objectif est de mettre en ligne, en libre accès pour tous, ces outils et ressources pédagogiques afin de les rendre accessibles:

  • aux plus « petits » acteurs du tourisme responsable (aux ressources financières souvent limitées), afin qu’elles puissent, elles aussi, avoir accès au marché (être visible auprès des potentiels visiteurs) et assurer leur viabilité économique;
  • aux HopTrippers, qui voyagent de structures en structures pour prêter leurs compétences et temps en échange du gite et du couvert;
  • à tous les étudiants et professionnels du tourisme en général, afin de participer au développement du secteur, et améliorer tous ensemble ces outils, de manière collaborative, pour co-construire un monde meilleur, et en particulier ici, grâce au tourisme!

Si vous avez aimé cet article, et souhaitez vous aussi prendre part au dialogue et à la plateforme collaborative pour un meilleur tourisme Hopineo:

  • Rejoignez l’équipe, prêtez votre energie et compétences: www.hopineo.org/contribuer
  • Commentez l’article ci-dessous et partager autour de vous dans les réseaux sociaux :-)

Un Merci tout particulier à SusanaViajero Responsable, Sara – Sustainable Tourism World et  Ana – Viajar Verde pour les riches échanges sur le sujet ces dernières semaines. Et un grand Merci aussi à Holly Cooper Chima pour les traductions en anglais et espagnol!

FlorieContactez Florie Thielin
Blog www.floriethielin.com
florie@hopineo.org
Twitter @floriethielin
Facebook Hopineo Latin America

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.